أدخل عنوان الموقع

أدخل شعار الموقع




Frère de Adel Zuaiter, Akram Zuaiter est né en 1909 à Naplouse. Il suit sa scolarité au collège Al-Najah puis continue ses études à l'école de droit de Jérusalem où il obtient son diplôme. Akram Zuaiter enseigne le droit à Naplouse et à Acres de 1926 à 1929 mais démissionne pour s'investir dans le mouvement national palestinien. Il prend alors la direction du département jérusalémite du journal Mirat Ash-Sharq (Miroir de l'Orient). En 1931, il est arrêté par les autorités britaniques pour avoir critiqué la politique britanique pro-sioniste et est interdit de quitter Naplouse pour une année entière. En 1932, il co-fonde le parti du futur (Al-Istiqbal).

De 1933 à 1935, Akram Zuaiter est professeur à l'institut pédagogique Dar Al-Mu’allamin de Bagdad puis retourne en Palestine où il contribue à l'établissement de différents comités nationaux. Il devient alors trésorier du Comité National de Naplouse et participe aux révoltes arabes de 1936 durant lesquelles il sera arrêté par les britaniques en raison de son activisme.

Il passe par conséquent les années suivantes de sa vie en exile, s'installera en Irak où il travaillera comme enseignant et inspecteur. En 1941, il participe à la révolte irakienne puis se déplace en Syrie et enfin en Turquie pour trois ans. Il retourne alors en Syrie où il prend part aux activités patriotiques et prend la tête de la Délégation Arabe qui part en Amérique Latine en 1947 pour exposer la question palestinienne. Il devient alors conseiller du gouvernement syrien au sein du Comité Permanent de Palestine avant de retourner dans son pays natal en 1951.

Il devient alors secretaire général de la Conférence Islamique qui s'organise en 1959 à Jérusalem et est nommé ambassadeur de Jordanie à Damas de 1963 à 1964 puis en Iran. Il devient Ministre des Affaires Etrangères puis membre de la chambre du Sénat en 1966 et enfin Ministre de la Cour Royale Hashménite en 1967. En 1968, il devient ambassadeur pour le Ministère des Affaires Etrangères et travaillera à son service à Beyrouth et Athènes de 1971 à 1975. Durant son séjour au Liban, il est à la tête du Centre Culturel Musulman avant de quitter Beyrouth après le siège israélien de 1982. Il revient alors en Jordanie où il devient membre de la Chambre du Sénat et en 1984 il prend la direction du Comité Royal des Affaires Jérusalémites à Amman. Zuaiter a écrit de nombreux ouvrages dont The Palestine Question (en anglais, Damas, 1958). Il meurt à Amman le 11 avril 1996.


AddThis Social Bookmark Button
English (United Kingdom)

Volunteer in Palestine

Old City - Nablus Map

http://www.nablusguide.com/images/banners/oldcity-map.gif

Personnalities From Nablus

Copyright © 2014. All Rights Reserved.